L’apéritif se réinvente chez les jeunes ! La consommation d’alcool diminue au profit de boissons alternatives.

“Apéro ? ” Ce mot fait désormais partie de notre quotidien. Il ne désigne plus seulement le moment convivial qui précède un bon repas. 

En effet, au cours des années, c’est devenu un moment à part entière de la journée. Nous partageons un verre avec avec les personnes de notre entourage, nos amis ou en famille. Il n’y a plus besoin d’une occasion particulière pour ce moment de détente. Bien souvent ce moment est accompagné de boissons contenant de l’alcool. Mais dorénavant cette habitude diminue avec les jeunes générations qui préfèrent réduire leur consommation d’alcool, pour apprécier d’autres boissons sans alcool.

Selon une étude de Yougov et Realtime datant de 2021, 49% des Français prennent un apéritif au moins une fois par semaine. Et ce chiffre augmente à 57% pour les 25-34 ans. 

Cela n’a rien d’étonnant quand on sait qu’il est ancré dans nos cultures comme symbole de détente. Il est souvent associé à la récompense de la fin de semaine et au passage au week-end.

Aperitif avec deux cocktails sans alcool.

Les jeunes générations diminuent leur consommation d’alcool lors de l’apéritif.

Le terme apéritif est très souvent associé à la consommation de boissons alcoolisées. Ce sont en effet les vedettes de ces moments de plaisir de part leur image festive. Cependant, elles deviennent de plus en plus délaissées notamment par les jeunes générations. Les mentalités changent et celles de la consommation des boissons également.

Les boissons sans alcool bénéficient de plus en plus d’une image “tendance” auprès des jeunes (18-34 ans).

Des études montrent que les jeunes de 18 à 34 ans consomment presque autant de boissons alcoolisées que de boissons non alcoolisées, (respectivement 72% et 69%).

Il y a un réel changement d’attitude générationnel concernant cette “tradition”.

D’abord né aux Royaume-Uni, avec le Dry January qui symbolise le mois sans alcool. La tendance d’une consommation modérée de boissons s’est répandue petit à petit dans le monde. 

Celle-ci est motivée par l’envie d’apporter des bénéfices à sa santé. Mais aussi par une ouverture d’esprit qui pousse à penser par soi-même. Ne pas se conformer aux habitudes de la société. 

La consommation d’alcool, une pression sociale qui diminue face au bien-être et à la santé 

Apéritif entre amis ou en famille sans alcool.

La consommation d’alcool chez les jeunes, une pression sociale qui diminue face au bien-être et à la santé 

Si la consommation d’alcool était avant tout une pression générée par nos groupes d’appartenances, elle est désormais moins forte à notre époque.

Effectivement, les nouvelles générations cherchent à consommer sainement et se préoccupent davantage de leur santé. Cet entrain est valorisé par la société, une personne qui commande une boisson sans alcool à l’apéritif est maintenant perçue comme quelqu’un qui prend soin de son corps et non pas comme quelqu’un d’ “ennuyant”.

Cette nouvelle attitude influence de plus en plus le marché des boissons non alcoolisées, les consommateurs veulent se faire plaisir en buvant une boisson dont ils ont envie tout en respectant leur santé et leur bien-être. 

Et en effet, les bienfaits se font vite ressentir. D’après une étude, mise à jour chaque année par la Santé Publique France, les français participants au Dry January déclarent avoir un meilleur sommeil, se sentent mieux dans leurs corps, ont plus d’énergie et ont également perdu du poids. 

La demande est telle que des bars 100% sans alcool commencent même à voir le jour ! Oui, il est possible de trinquer sans culpabilité car l’apéritif est avant tout un moment de partage, de convivialité et de plaisir gustatif.

Cette nouvelle tendance de consommation ne signifie pas que les consommateurs sont moins festifs ou que cela va entraîner une perte d’activité pour la restauration et l’agroalimentaire.

Au contraire, c’est un virage, une opportunité, à prendre pour ces domaines.

Verre contenant une boisson à base de fruits et sans alcools.

Aujourd’hui, prendre un apéritif non alcoolisé ne se résume plus à des sirops, des sodas ou des cocktails sans alcool.

Beaucoup l’ont bien compris : les lancements de produits répondant à cette demande et associés à de plus en plus d’originalité et d’exotisme se multiplient. 

Les marques lancent des nouveaux concepts afin de convaincre les consommateurs que boire des boissons non alcoolisées ou peu alcoolisées est aussi “fun”. 

Comme par exemple, les spiritueux distillés sans alcool de la marque Seedlip à base d’herbes ou de fruits. 

Ou encore Gallimaté, qui propose des boissons insolites sans alcool à base de maté. 

Les idées se multiplient, les infusions rafraîchissantes de chez Infuseo, les bières sans alcool, les kéfirs de fruits, les vins pétillants et bien d’autres encore.

Une des solutions, également très en vogue, est de proposer des jus ou des smoothies

Cette boisson de plus en plus adoptée par les grandes franchises jusqu’à la plus petite entreprise, est une valeur sûre pour ravir les papilles des consommateurs tout en apportant des bienfaits à son corps.

Poster un commentaire