Comment apaiser les douleurs articulaires ?

Contre la destruction de la structure articulaire et les douleurs associées, il n’existe pas de solution miracle. Mais favoriser une alimentation avec certains fruits peut permettre de ralentir l’évolution de certains problèmes articulaires et d’en réduire les effets.

Comment apaiser les douleurs articulaires ?

Une activité physique régulière, un poids controlé et une alimentation saine permettent de prévenir les risques d’arthrose.

L’arthrose est la maladie articulaire la plus répandue et cette dernière se caractérise par une destruction du cartilage qui va s’étendre à toutes les structures de l’articulation. Néanmoins, certaines mesures non médicamenteuses sont indispensables pour limiter la progression de la maladie. Outre la pratique d’une activité sportive régulière, il est aussi fortement conseillé de surveiller son poids et bien sûr, son alimentation. Certains aliments sont par ailleurs particulièrement recommandés en cas d’arthrose.

L’alimentation Végétarienne ou méditerranéenne est à privilégier en cas de maladie articulaire

Quels sont les aliments à favoriser pour diminuer l’inflammation en cas de maladie articulaire ? Tous les aliments qui contiennent des molécules aux vertus anti-inflammatoires et des antioxydants ont montré un effet de répression de la dégradation du tissu ! Des alimentations plutôt végétarienne ou encore méditerranéenne avec des fruits, des légumes, des épices, des huiles végétales et du poisson gras représentent des apports très importants de ces substances.

Ces aliments ne sont pas les seuls alliés contre l’arthrose, en effet, il est très important de s’hydrater suffisamment. Le cartilage étant composé à 75% d’eau, il exige une hydratation suffisante et régulière.

Les fruits riches en antioxidants sont des puissants alliés pour réduire les inflammations 

La petite astuce en cas d’arthrose : consommer un fruit frais à chaque repas, l’apport en vitamine C et autres antioxydants. Toujours pour vous assurer de bons apports en vitamine C, il est conseillé de privilégier les fruits qui en contiennent le plus. Parmi eux, on retrouve notamment les kiwis, les agrumes (oranges, pamplemousses), mais aussi les fruits rouges… En effet, les fruits rouges tels que la fraise, le cassis, la mûre, ou la framboise regorgent d’antioxydants comme la vitamine C, le bêta carotène, ou encore les anthocyanines. Ces derniers ont la capacité d’agir en synergie dans l’organisme et c’est comme cela qu’ils s’opposent aux radicaux libres qui sont engendrés par exemple par le stress, la pollution, la fumée de cigarette, ou encore les rayons UV. Ces derniers abîment nos précieuses cellules et favorisent l’inflammation. Les fruits rouges ont en plus l’avantage d’être légers, bien pourvus en fibres rassasiantes et bien évidemment délicieux !

Poster un commentaire